BPDL 45 ans d’histoire : le Réseau express métropolitain (REM)

BPDL 45 Years of History: The Réseau Express Métropolitain (REM)

Moment fort de l’année 2022 pour l’équipe de BPDL : la fin de la production des éléments de béton préfabriqué liés au mégaprojet du Réseau express métropolitain (REM). Un défi de taille, des délais serrés, un concept jamais réalisé au Québec auparavant : 4553 voussoirs ont été fabriqués pour la construction du tracé aérien du train, en plus de plusieurs poutres précontraintes, dalles de tablier et panneaux architecturaux pour les stations. Rétrospective d’un projet mobilisateur ayant fait naître un grand sentiment de fierté chez tous ceux qui y ont participé.

Le REM, en bref

Toujours en construction à l’heure actuelle, le Réseau express métropolitain est le plus grand projet de transport collectif au Québec depuis le métro de Montréal, inauguré en 1966. Ce mode de transport de type métro léger comportera 26 stations et traversera la grande région de Montréal sur 67 kilomètres.

Les premiers départs sont prévus en 2023 sur le segment Rive-Sud/Gare centrale, alors que la mise en service des segments de l’Ouest-de-l’île, de la Rive-Nord et du Centre de Montréal est projetée pour la fin 2024.

La fabrication des voussoirs

C’est en 2018 que BPDL débute la fabrication des voussoirs du REM : des éléments de pont en béton préfabriqué d’environ 60 tonnes chacun. Ces voussoirs sont destinés à construire les voies surélevées du REM, dans l’ouest de l’île de Montréal et en direction de Deux-Montagnes, sur une distance de 16 kilomètres.

À Saint-Eugène-de-Grantham, près de Drummondville, l’usine de production de BPDL s’étend sur près d’un kilomètre. C’est dans ces installations modernes et bien équipées que ses employés assemblent et installent 10 coffrages d’acier à passerelles, spécialement conçus par Rizzani de Eccher, une firme italienne spécialisée dans ce type de technologie.

Durant des mois, les travailleurs spécialisés de BPDL préparent et assemblent l’acier d’armature, ferment les coffrages, procèdent au bétonnage puis à la finition des éléments de voussoirs. Au total, la fabrication des voussoirs nécessitera 82 000 m3 de béton à haute performance et environ 38 000 000 livres d’acier d’armature.

L’usine de production des éléments de béton préfabriqué destinés au REM s’étend sur près d’un kilomètre.
Préparation et assemblage de l’acier d’armature utilisée dans la fabrication des voussoirs.
Chaque voussoir est inspecté minutieusement avant de quitter l’usine.

Le projet du REM mobilise jusqu'à 250 employés : des journaliers, des employés à la maintenance, au volet technique et au contrôle qualité, des techniciens en arpentage, des ingénieurs, des chargés de projet, du personnel de soutien administratif ainsi qu’en santé et sécurité.

Le projet est réalisé en pleine période de pénurie de main-d’œuvre au Québec. BPDL doit faire preuve de créativité pour se doter de personnel : l’équipe devient plus multiculturelle et des femmes occupent des métiers non-traditionnels. Pendant plus de 40 mois, les équipes sont déployées sous la chaleur de l’été et durant les journées froides de l’hiver. Chaque employé devient un acteur important de ce projet d’envergure constituant un véritable défi de logistique.

La construction des voies surélevées du REM

La production des voussoirs à l’usine de BPDL atteint un rythme de croisière de 34 voussoirs par semaine. Les pièces de béton sont acheminées par camion au chantier où les équipes de Rizzani de Eccher procèdent à leur installation. Durant les périodes hivernales, plus de 750 voussoirs sont entreposés à l’usine de BPDL en attendant le beau temps et la reprise de l’installation au chantier.

Les pièces sont acheminées aux différents chantiers par camion, opération assurée avec professionnalisme et sécurité par Express Mondor, une compagnie spécialisée dans le transport hors normes.

Les 4553 voussoirs pesant 50 tonnes chacun sont transportés un à un au chantier.

Des poutres de lancement sont utilisées pour soulever et assembler les voussoirs et ainsi construire la structure aérienne du REM, morceau par morceau. C’est la toute première fois que des poutres de lancement sont utilisées au Québec, à travers la technologie de l’entreprise italienne Rizzani de Eccher. Le principe consiste à installer une longue poutre entre deux piliers. Les voussoirs sont soulevés et positionnés un à un : l’application de câbles de postcontrainte permet d’assurer la rigidité de l’ensemble et de finaliser la structure.

Des poutres de lancement sont utilisées pour la toute première fois au Québec. Elles permettent de construire des travées plus rapidement.
L’assemblage des voussoirs se fait jour et nuit.

La mobilisation des équipes

La main-d’œuvre a été sans contredit le moteur de ce projet d’envergure. Toutes les équipes impliquées ont travaillé comme une grande famille pour respecter les échéanciers et les budgets, mais également les défis technologiques d’un tel projet. Telle une course d’endurance, la production des voussoirs à l’usine de BPDL s’est échelonnée sur trois ans et demi.

Photos d’équipe avant le départ du dernier voussoir vers le chantier.

Note : NouvLR est la société responsable de l’ingénierie et de la construction du système de transport léger sur rail du REM. Le consortium est composé de SNC-Lavalin, Dragados Canada Inc., Groupe Aecon Québec Ltée, Pomerleau Inc. et EBC Inc.

Vidéo : voyez comment les poutres de lancement ont été utilisées pour construire la voie surélevée du REM.

Article connexe : visitez l'usine de voussoirs préfabriqués à Saint-Eugène-de-Grantham.

REM Info : Apprenez-en davantage sur le projet et suivez l'évolution des travaux.

One of the highlights of 2022 for the BPDL team was completing production of the precast concrete elements for Montreal’s new light rail system – the Réseau Express Métropolitain, or REM. A major undertaking with tight deadlines and a design never-before-seen in Quebec: BPDL provided 4,553 precast segments for the construction of the REM’s elevated track, in addition to several prestressed beams, deck slabs and architectural panels for the stations. Here’s a look back at this large-scale project that instilled so much pride in everyone involved.

The REM at a glance

Still under construction today, the Réseau Express Métropolitain (REM) is the largest public transit infrastructure project in Quebec since the Montreal metro subway system opened in 1966. This new automated light rail network will have 26 stations and span the greater Montreal area with 67 km of tracks.

The first trains are scheduled to depart in 2023 on the South Shore/Central Station segment. The West Island, North Shore and Montreal Centre segments are slated to begin service in late 2024.

Manufacturing precast segments

BPDL started manufacturing the REM’s precast segments in 2018. These precast bridge products, weighing roughly 60 tons each, were used to build 16 kilometres of the elevated REM tracks in the West Island of Montreal and in the direction of Deux-Montagnes.

The segments were made in Saint-Eugène-de-Grantham, near Drummondville, at BPDL’s production plant – a modern and well-equipped facility nearly a kilometre in length. There, BPDL employees assembled and installed 10 elevated steel segment forms, custom designed by Rizzani de Eccher, an Italian firm specializing in this type of technology.

For months, BPDL’s specialized teams prepared and assembled the reinforcing steel. They then closed the formwork and proceeded with the concreting, before finishing the segment elements. In all, 82,000 m3 of high performance concrete and approximately 38,000,000 lbs of reinforcing steel were used to manufacture these precast segments.

The production plant for REM’s precast concrete elements spans nearly a kilometre.
Preparation and assembly of the reinforcing steel used to manufacture the precast segments.
Each precast segment is thoroughly inspected before leaving the plant.

Up to 250 BPDL employees worked on the REM project: general labourers, maintenance staff, technical and quality control employees, surveying technicians, engineers, project managers, administrative support staff, and health and safety personnel.

Given that this all happened in the midst of a labour shortage in Quebec, BPDL had be creative with staffing. Our team is now more multicultural and we have more women working in non-traditional jobs. For more than 40 months, our teams were hard at work – throughout the summer’s heat and the winter’s cold. Every single employee played a key role in this large-scale project rife with logistical challenges.

Construction of the elevated REM tracks

Production of the precast segments at our BPDL plant reached a cruising speed of 34 segments per week. The finished concrete pieces were transported by truck to the site, where they were installed by the Rizzani de Eccher teams. During the winter months, we had more than 750 segments stored at our plant, waiting for the warmer weather to return so that on-site installation could resume.

Segments were transported to the construction site by truck, a delicate operation handled safely and professionally by Express Mondor, which specializes in oversized transportation.

The 4,553 precast segments, each weighing 50 tons, were transported to the site one-by-one.

Launching gantries were used to lift and assemble each of the 4,553 precast segments that form the REM’s elevated structure. This was the first time launching gantries had been used in Quebec, leveraging technology from Italian firm Rizzani de Eccher. The idea is to install a long beam – or gantry – between two pillars, which is then used to lift and position the precast segments into place, one-by-one. Post-tension cables are used to secure all segments and create a complete span.

Launching gantries were used for the first time in Quebec, speeding up construction of the spans.
Precast segments were made around the clock.

Teamwork

The driving force behind this large-scale project was manpower. All of the teams involved worked like one big family to meet the project’s deadlines, budgets, and technological challenges. Making the precast segments at our BPDL plant was a marathon that took three-and-a-half years to complete.

Photos of the team just before the last precast segment departed for the installation site.

Note: NouvLR is the engineering and construction general partnership building the Réseau Express Métropolitan (REM) light rail system. The group is composed of SNC Lavalin, Dragados Canada Inc., Aecon Quebec Group Ltd., Pomerleau Inc. and EBC Inc.

Video : Seehow launching gantries were used to build the elevated REM track

Related article : Take a tour of the precast segment plant in Saint-Eugène-de-Grantham

REM Info : Learn more aboutthe project and follow the progress of work